Index   FAQ    MAO    Manuel du Jeu    Portail    Membres  Groupes   S’enregistrer   MP   Profil   Dé/connexion 



Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Spikey
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 08/11/2008, 12:52 Répondre en citantRevenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Spikey prié. Il était près de sept heure de matin. Il était calme, les yeux fermés, les mains liées. Soudain, un puissant tremblement de terre fit trembler la pièce où il se trouvait. Le Roi se leva d'un bond et se précipita vers la place du village. Les Aldrains étaient paniqués.

-Que se passe t-il, dit un villageois à Spikey.
-Je n'en sais rien... peut-être Aldräan est t-il en colère?
-MON PÈRE!!! MON PÈRE!!!


C'était Alban qui arrivais des plaines.

-Mon père!!! Alban avait du mal à parler tellement il était essoufflé.
-Alban, reprend ton souffle, calme toi, et raconte moi tout.
-C'est... c'est... à la carrière... il y a eu un éboulement... quatre hommes y travaillaient... et... et...
-Et quoi?
-Un enfant est avec eux... Vite!
Altähi'R
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 08/11/2008, 14:34 Répondre en citantRevenir en haut

Le seigneur se précipita. Il monta sur un cheval et suivit Alban jusqu'à la carrière. Un des tunnels s'était éffondré. Deux ouvriers aidèrent Spikey et Alban à dégager la gallerie des gravats qui la bouchait. Ils retrouvèrent l'enfant et deux des ouvriers. Le quatrième avait surement du mourrir, asfixier sous les rochers. Les autres étaient assez blessés, ils furent conduits au village afin de bénéficier des soins nécéssaire. Alban prit la parole. - Seigneur, qu'est-ce que cela ? Un homme est mort...
Spikey
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 08/11/2008, 15:02 Répondre en citantRevenir en haut

-Oui un homme est mort... je sais.. je sais...

Spikey était dans tout ses état.

-Ah !!!

Le Roi jeta un vase contre le mur.


-Mais qu'est ce qu'il s'est passé?

Il prit un des survivant par le bras.


-Répond mon brave. Tiens bois un peu d'eau.

L'homme avait le visage noir. Noir de charbon, de transpiration et de larmes.

-Mon Roi, j'étais en train de travailler, comme d'habitude. Je fais parti des quatre ouvriers qui travaillent la nuit. Et vers sept heure du matin, la terre se mis à trembler. Je n'ai pas eu le temps de comprendre ce qui était en train de m'arriver. J'ai du me réveiller quelques minutes plus tard. Puis j'ai tourné dans les galeries et je vous ai trouvé.

-Hum... mais qu'est ce qui c'est passé? Alban prend deux hommes avec toi et va enquêter.
Altähi'R
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 14/11/2008, 17:12 Répondre en citantRevenir en haut

Le tunnel s'était éffondré. Ca, on le savait, mais pouqrquoi un tel tremblemnet n'avait affecté que cet endroit ? Et comment un tel phénomène avait-il pu se produire sur les terres d'Aldräan, une zones i paisible normalement... Le dieu était-il en colère ? Etait-ce suite à un évènement passé ? Peutêtre que la jeune femme avait un rapport avec ce qui s'était produit la veille... Bien des mystèrees paraient l'iddée qu'un séisme eu lieu naturellement.
Spikey
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 15/11/2008, 12:21 Répondre en citantRevenir en haut

La jeune fille... Spikey avait l'idée que c'était peut être elle la raison, mais il n'en avait pas parlé à son fils. Alban semblait amoureux, avec toutes les conséquences que cela implique.
Pendant qu'Alban et deux villageois étaient sur les lieux de l'accident, le Roi parti voir la jeune fille.

En arrivant, il fit un signe aux deux gardes qui protégeaient la porte, de lui ouvrir.

Il entra dans la pièce.

La jeune fille était en position de méditation sur un tapis, devant la cheminée.


-Bon...
dit Spikey d'un ton sec, vous allez tout me dire sur ce qui c'est passé.

La jeune fille se retourna d'un air d'incompréhension.

-Ne jouez pas à ce jeu avec moi. Votre arrivée et cet éboulement ne peuvent être que liés.
Gerick
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 16/11/2008, 18:57 Répondre en citantRevenir en haut

(Evites de faire jouer le PNJ s’il te plait Spikey, merci.)

La jeune fille semblait ne pas comprendre le moindre mot du seigneur. Elle l’observait de ses yeux sombres sans dire le moindre mot comme si tout ce qu’il pouvait lui dire n’avait aucun impacte sur elle. De toute évidence elle s’était faite au fait qu’on ne pouvait pas la comprendre et qu’elle ne pouvait pas comprendre les autres. Sa peau noire semblait plus obscure que jamais en cet instant alors qu’elle approchait du souverain. Elle leva alors un doigt pour désigner son propre visage, puis le sol puis elle tapota son doigt contre la paume de sa main. Une façon sans doute d’indiquer qu’elle était restée à cet endroit sans bouger.

Il ne fallut pas bien longtemps pour qu’un homme revienne déranger le souverain au pas de course. Essoufflé il s’agenouilla rapidement et récita une prière à leur dieu avant de se relever.

"Je suis honteux de vous déranger, Seigneur… Des hommes ont dit voir une créature sortir de la mine avant qu’elle ne s’effondre, votre fils a l’air furieux contre la chose… Mais il s’en remet à votre jugement."
Spikey
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 16/11/2008, 19:18 Répondre en citantRevenir en haut

-Prenez le maximum d'hommes et aller chasser cette créature! Je veux un rapport de ce qui ce passe ici!

Spikey croisa les bras.

-Hum... une... une créature?

Il se dirigea vers la jeune fille et lui fit comprendre qu'il s'excusait.

-Pardonne moi... il n'avait pas fait exprès de la tutoyée mais cela lui semblait naturel. Je... je suis perdu... Aucune personne n'a vu, ni n'a aperçu une créature dans le territoire même d'Aldräan! Une créature... mais qu'est ce que c'est... un démon? Non, non Aldräan nous aurait averti... afin d'éviter des morts...

Le Roi tournait en rond dans le cellule de la fille, sans s'arrêter.
Gerick
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 16/11/2008, 19:25 Répondre en citantRevenir en haut

La jeune fille observa le souverain tournait en rond et fronça les sourcils puis lui fit signe d’arrêtait en mettant une main devant son torse. Elle leva alors un index en l’air comme une mère qui gronde son enfant puis abaissa les paumes comme pour lui dire qu’il lui fallait trouver du calme. Elle lui dit quelques mots comme pour lui donner une leçon, de toute évidence elle trouvait que s’énervait de la sorte était totalement inutile. Elle le pointa alors d’un doigt puis montra ses deux yeux comme pour lui dire d’observer. Elle s’assit ensuite en tailleur et ferma les yeux en inspirant profondément, apparemment elle voulait méditer…

---------------------------------------------------------------------

A quelques centaines de mètres de là Alban voyait des hommes venir vers lui.
"Messire, votre père vous fait parvenir l'ordre de poursuivre la chose, que devons-nous faire ?"
Spikey
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 16/11/2008, 19:52 Répondre en citantRevenir en haut

-Bien... répondis Alban. Je veux que vous formiez des binômes. Cherchez partout, et surtout armez vous. Si vous voyez une chose inhabituelle, une chose inexplicable, suivez le pendant qu'un autre ira chercher des secours. Je veux que vous me trouviez cette chose !!!

Alban monta sur son cheval, pris son épée qui était dans son dos et galopa en direction du l'ouest.

L'ouest. Pourquoi l'ouest. Pourquoi se diriger vers la mer?


Alban semblait être guidée par une force supérieure. Mais ce n'était pas Aldräan, c'était autre chose.
Gerick
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 16/11/2008, 20:05 Répondre en citantRevenir en haut

"Bien, Sir !"

Les hommes se séparèrent rapidement armés de leurs outils quotidiens, ils n’étaient pas des guerriers mais de simples villageois après tout. Se dispersant en groupe de deux ils firent rapidement un schéma de leur répartition sur le sol, de façon à ce que deux binômes ne se retrouvent pas avec la même zone de recherche. Alban chevaucha jusqu’aux abords de l’Océan sans rien trouvait de plus sur son chemin que quelques bosquets et une plage… Mais alors qu’il allait se mettre à chercher autre part il lui sembla voir quelque chose au loin. Un homme arrivait en courant, lui faisant de grands signes. Il le rejoignit rapidement à l’aide de son cheval, pressé d’en apprendre plus. Au Sud… C’était là qu’il fallait aller. Apparemment la bête s’était arrêté aux abords d’un précipice connu par à peu près tous les citoyens de Malk. Les jeunes gens connaissaient l’endroit comme étant un lieu facilement accessible lorsqu’on savait à peu près grimper, le précipice n’était pas bien profond, il ne fallait que quelques minutes pour en atteindre le fond…
Spikey
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 16/11/2008, 20:33 Répondre en citantRevenir en haut

Alban donna un grand coup de talon à son cheval. Au galop il fallait moins de cinq minutes pour rejoindre la chose inconnue.

Alban ressentait la vengeance en lui. Il ne connaissait pas bien les hommes morts, mais son père lui avait inculqué certaines de ses valeurs. Spikey lui avait dit un jour que chaque Aldrains étaient comme des frères.

Si il fallait donner sa vie à un d'eux, Alban le ferait sans hésiter.

Le fils du Roi arriva enfin. Là, la créature était encerclée de plusieurs Aldrains.
Gerick
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 16/11/2008, 21:19 Répondre en citantRevenir en haut



Muette, la créature lançait aux hommes qui l'entouraient des hurlements qui ne faisait vibrait aucune corde vocale, le résultat de ses expirations brutales semblant le bruit d'une corne de brume. Elle laissait sa lourde queue tournoyait furieusement, menaçant de faire éclater le crâne du premier imprudent qui s'approcherait d'elle d'un peu trop près. Qu'on ne s'approche pas semblait-elle dire. Haute de quatre mètres, longue de sept et large de cinq elle avait sur le crâne une espèce de heaume de métal et sur ses flans des semblants de palissade protégés ses pattes tout en menaçant de leurs troncs taillés en pointe les imprudents qui tenteraient de l'attaquer par les flancs. La créature semblait porter une armure ou quelque chose de semblable.
Spikey
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 16/11/2008, 21:43 Répondre en citantRevenir en haut

-Que l'on ne s'approche pas !!! cria Alban.

Il désigna quelqu'un du doigt.

-Vous, allez chercher mon père. Lui sera quoi faire. Enfin je l'espère...

La bête continuée à hurler.

Quelques minutes plus tard, Spikey arriva.


-Hum... la fameuse créature... dit le Roi. Elle est énorme. Je... enfin... LAISSEZ LA TRANQUILLE !!! De toute façon elle est beaucoup trop imposante pour nous. JE NE VEUX PAS ENCORE DES MORTS !!!
-Père, mais elle...
Spikey lui coupa la parole.
-Toi rentre à Malk ! Je veux un héritier quand même...
Alban grogna mais il parti.

-Je ne peux rien faire... Aldräan viens moi en aide...
Gerick
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 16/11/2008, 22:40 Répondre en citantRevenir en haut

Vision mystique ou hallucination psychotique ? Impossible de le dire avec certitude, quoi qu’il en soit il apparut à Spikey une lumière aveuglante dans laquelle il baigna quelques instants avant qu’une voix grave ne résonne dans sa tête comme si une entité supérieure venait de s’adresser à lui. Il écouta alors Aldräan avec attention.

"La bête qui sommeillait dans les profondeurs en est sorti, la mine est tombée,
A présent tes hommes risquent leur vie, face à ce qu’ils ont libéré.
Cette créature n’est pas fautive,
Elle ne souhaitait pas être captive,
Lorsqu’enfin elle fut en liberté,
Tes hommes l’ont effrayée.

Soit humble et crains son juste courroux,
Pour l’affronter il faudrait être fou.
Soit fidèle et respecte-la,
Ainsi ton peuple survivra."

La bestiole restait toujours sur la défensive, alerte au signe d'une quelconque attaque, prête à décapiter le premier qui voudrait lui nuire.
Spikey
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 17/11/2008, 11:09 Répondre en citantRevenir en haut

Le Roi dit d'un soupir:

-Bien...

Il était à moins de cinq mètre de la créature. Il s'agenouilla et se mit exactement dans la même position que la jeune fille. Il écoutait la bête soufflée, taper des sabots contre le sol. A chaque coup de pied la terre tremblée. Spikey compris alors qu'elle n'avait pas eu de mal à sortir de la mine.
Mais cet homme... il était mort... Non il faut écouter Aldräan...

Spikey ne regardais plus la bête. Il était en pleine méditation. A un tel point qu'il pouvait entendre le cœur de la chose battre.
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:03 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation