Index   FAQ    MAO    Manuel du Jeu    Portail    Membres  Groupes   S’enregistrer   MP   Profil   Dé/connexion 



Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Tayda Von Drake
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 01/01/2010, 23:54 Répondre en citantRevenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
L’aube se levait à peine, qu’un cavalier filait droit à travers les plaines du royaume d’Iradil. Il ne ferait aucune hâte, et ne montrerais aucun signes de fatigue. La mission que sa reine lui avait confiée était de la plus haute importance, il ne devait surtout pas perdre de temps.Iradil était un royaume montagnard, le paysage en était superbe.Après quelques temps de galops, l’homme arriva aux portes d’un petit village côtier appeler Shenzi, et se présenta au deux hommes qui faisaient figure de gardes, tout en descendant de son destrier.
Il enleva alors sa capuche, montrant un visage parfaitement parfais, et des yeux rouge sang typique à la race vampirique. Avant que tout geste soit mal interprété, l’homme enchaina.



« Bien le bonjour messieurs… N’ayez aucune crainte humain, je ne suis pas armé. Je suis diplomate d’Iradil, envoyé spécialement par ma reine Tayda, afin de traité au plus vite avec votre guide. Mes intentions sont purement diplomatiques, je vous laisse soin de me fouiller. »

Le vampire attendait une réaction de la part de ses deux acolytes. L’enjeu de cet échange allait être déterminant pour la suite des évènements…
TRIBE
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 07/01/2010, 16:25 Répondre en citantRevenir en haut

Ces deux hommes là arquent des sourcils. Ils se regardent, gonflent leurs joues, et font un « Prout » en libérant l’air entre leurs lèvres. L’un d’eux répond finalement à l’étranger :

« Ben tu peux passer, t’as pas l’air bien méchant mon gars. J’vais pas t’fouiller, suis pas le maréchal moi et entre bien qui veut rentrer. Mais tu d’vrais manger un morceau mon gars, t’es blanc comme d’la chair de cabillaud. »

L’autre remballe de grands et solides sacs de toile dans une charrette.

« T’arrive bin trop tard pour l’marché, d’où tu viens comme ça ? » qu’il demande sans regarder le cavalier.

Derrière les deux hommes, on découvre une joli village aux maisons colorées, rouges, bleues, ou blanches. Plus loin, s’égrainant sur le rivage, des cabanes de pêcheur hautes perchées.
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:21 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation