Index   FAQ    MAO    Manuel du Jeu    Portail    Membres  Groupes   S’enregistrer   MP   Profil   Dé/connexion 



Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Daniel Arth


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 747
Crédit(s): 1 744

MessagePosté le: 30/12/2009, 18:58 Répondre en citantRevenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Enfin... Le moment temps attendu par le prince était venu. La grande prêtresse approchait de l'air de départ. Des hommes chargés les derniers préparatifs sur les phénix. C'était au total treize phénix qui attendait leurs départ. Parmi eux, deux plus grand, se distinguait: Celui d'Harmonie et de Magellan. Trois grands Maîtres attendaient aussi sur le coté. Resté huit chevaucheurs, attendant impatiemment le départ.

La prêtresse portait son habituelle robe blanche, tandis que le prince arborait une armure. Ce dernier se dirigea vers la jeune femme:


- " Tu es prête ?"
- "Oui. J'ai attendu ça longtemps. Avec de la chance, nous retrouverons peut être les cités perdues..."
- " Qui sais."

Le prince sourit avant de partir vers un homme au bord de la falaise. Ils se trouvait sur le Mont Néa, sur sa face maritime, au camp des chevaucheurs de Phénix.

- " Il est temps de partir."
- "Bien sir."

L'homme s'écarta, et partit prendre place près d'un instrument étrange. Il s'agissait d'un cercle de quatre mètres de diamètre, à environs à mettre du sol, supporté par une multitude de cylindre. L'homme prit un long bâton, et donna un coup sur le cercle. Un son grave sortit de l'instrument, faisant tremblait le sol, et résonnant dans la vallée, et au delà. On disait que le son du Sian pouvait être entendu jusqu'à l'autre rive de la passe des glaces. C'est pour cela qu'elle n'était utilisé que pour les grandes occasions, ou faces au danger.Comme un seul homme, chaque chevaucheurs prit place sur son oiseau de feu. Magellan et Harmonie furent de même, bientôt imitaient par les grands maîtres. Au deuxième bruit, les phénix donnèrent un coup de leur puissance ailes, avant de courir en avant. Les treize oiseaux plongèrent dans le gouffre. Ils passèrent à l'horizontale au raz des vagues. Bientôt un "V" se forma, avança ver le continent, et Teludosia.



------- 

Le Voyage ne prit pas plus d'une heure, et bientôt les treize Phénix survolèrent la ville de l'Empire de Camburie. Le groupe se posa à l'extérieur. Magellan et Harmonie descendirent, et se dirigèrent vers l'un des gardes de la cité:

- " Je suis Magellan, Prince d'Egéria. Pouvez vous m'amenez à Monsieur Cambarus ?"
Cellendhyl
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 30/12/2009, 19:22 Répondre en citantRevenir en haut

Un garde vit les hommes d'Egéria arrivé, il était au courant de l'arrivée prochaine d'homme qui devait partir avec le Prince Commodius, mais personne ne s'attendait à ceux qu'il chevauche des phénix, il était très tendu et s'attendait au pire. Mais lorsque le Prince s'annonca il se détendit.

Bienvenue à Teludosia monseigneur, vos montures peuvent aller se reposer dans le pré avec les chevaux des hommes de l'expédition. Je vais vous conduire au Seigneur Cambarus et à son neveu qui vous accompagnera.



Le garde les conduisit dans l'immense salle du trône. Où de chaque coté du couloir central qui mène au trône du Roi Cambarus, se trouve de nombreuse statue qui représente les douze Dieu principaux de la Camburie. Ainsi que lesplus grands personnages de l'histoire de Rome. Des colonnes en marbre se trouvait entre chaque statue. et des tapis était partout accroché au mur.


Bienvenue à vous Seigneur Magellan et à vos hommes.

Nos allons pouvoir régler les derniers détails du voyage et ce soir nous feront un immense banquet pour fêter votre départ et pour que Mercure vous offre sa protection dans cette aventure. Mais expliquez-moi les buts de votre voyage. Je sais que mon neveu veut explorer le monde.
Daniel Arth


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 747
Crédit(s): 1 744

MessagePosté le: 30/12/2009, 21:41 Répondre en citantRevenir en haut

Pnj:




Magellan s'avança. La salle était imposante. Harmonie le suivit. Malgré le fait que le prince sois de la partie, c'était elle la responsable Egérienne pendant cette mission. Elle pensais malheureusement deviné pourquoi il lui en avait confié les reines. La place du prince n'était pas dans cette expédition.

- " Merci noble Cambarus. Je vous présente Harmonie, grande prêtresse d'Egéria. Elle représentera notre nation pendant cette exploration. Mais elle représente plus que ça: Notre peuple, notre culture, notre don, et notre savoir. Je pense qu'elle devrait vous exposer les raisons de cette exploration"

La jeune femme accompagnant le prince avait vu ses joues prendre un teint très rouge. Elle s'était attendu à ce qu'il lui cède la parole, mais elle ne pouvait s'empêcher de rougir.

- " Sir, vous le savez peut être, avant notre nation s'étendez sur ce continent. De nombreuses cités furent détritent. Aujourd'hui, on les appelles les cités perdues, car personne n'a tenter de les rejoindre depuis des millénaires. Nous voudrions tenter de les rejoindre, pour récupéré les chefs-d'œuvre de ce temps lointain. De plus, comme vous le savez, les connaissances valent mieux a nos yeux qu'une terre. Nous voulons explorer pour connaître, et pourquoi pas, sympathiser."
Cellendhyl
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 30/12/2009, 22:11 Répondre en citantRevenir en haut

Le Roi Cambarus avait écouté le récit de la prétresse d'Egéria, il était émut par ce récit. les Egériens était donc originaires de ce continent et cherhcait des reste de leur civilisation sur ce dernier afin de les rapportés dans les terres du Nord.

Seigneur Magellan, votre récit me conforte dans l'idée que mon neveu à choisis les bons compagnons pour son voyage car une grande partie de mon peuple et moi-même sommes origines d'un continent très lointain ou l'empire dont j'était un des générals et tombés sous le coup de barbares répugnants. Je suis parti avec mon neveu, des citoyens de l'empire que j'ai pu rassemblé et je suis parti pour arriver içi. Mon ambassadeur a récemment découvert un autre groupe d'émigré originaire de cet empire disparu, J'ai donc décidé de demander à mon neveu de chercher d'autre trace de notre civilisation disparu. Allons dans mon bureau personelle pour nous mettre d'accord sur le trajet et après il sera temps de faire la fête.

Cambarus conduisit le Prince dans son bureau et les discussion allèrent de bon train mais le trajet fut près pour le diner.


HRP : Magellan trajet par MP ?


Quelques heures plus tard le banquet de départ commença le Roi Cambarus se dirigea vers l'estrade d'honneur avec le prince et son neveu .

Seigneur Magellan, prenez place à ma droite à la place d'honneur avec votre grande prétresse vos hommes peuvent diner avec ceux de Frederic, le capitaine de ma garde. Que le banquet commence et demain il sera l'heure de votre départ.
Manderley
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 02/01/2010, 13:27 Répondre en citantRevenir en haut

Ce RP a t-il une suite ?
Daniel Arth


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 747
Crédit(s): 1 744

MessagePosté le: 02/01/2010, 13:56 Répondre en citantRevenir en haut

Magellan rejoint l'endroit que le roi avait mit à sa disposition, et se prépara pour le banquet. Lorsqu'il eu finit, il rejoint la salle du banquet. Il remarqua tout de suite qu'Harmonie était déjà la. Portant une longue robe d'un blanc pur, un diadème, et un pendentif de cristal, la jeune femme se tenait debout de l'autre coté de la salle.

Le prince s'avança pour la rejoindre, pendant que musique et rire envahissait la grande salle.


- " M'accorderiez-vous cette danse mademoiselle ?"
- " Avec joie"

Tendant leurs bras, leurs corps se joignirent, commençant un inexorable tourbillon, de blanc et de noir.

La soirée fut mémorable, rappelant bien des souvenir. En particulier au prince, qui se souvenait de la fête donnait à l'occasion de la fête d'Aynis, quand il avait une dizaine d'années...

Le temps avait passé, faisant des dégâts, mais ne pouvant effacer certain souvenir, tellement marquant, que la mort elle même n'était pas certaine des les terrasser...

La fête continua, danse après danse, note après note, seconde après seconde...

Le lendemain, chacun était fin prêt pour le grand départ, et de grand sourire se tenait sur les visages des membres de l'expédition...
Cellendhyl
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 02/01/2010, 17:17 Répondre en citantRevenir en haut

Commodius rejoignit ses hommes dans la cour. Les Egériens n'était pas encore arrivé, mais ses hommes était déja prêt et n'attendait que le départ. Un escadron entier d'Equites Duces l'élite de l'élite de l'armée Camburienne composé uniquement de fils de noble du royaume dont les parents ont tous été des compagnons du Roi. Commodius grimpa sur son cheval et se plaça devant la formation.

Il commença à faire faire des tours à ses hommes autant pour qu'il se réchauffe que pour faire faire de l'exercice à ses montures.

Le Roi arriva dans la cour. Commodius descendit de son cheval.


En revoir mon oncle, ne vous inquiéter pas je reviendrais bien assez vite.

Je ne m'inquiète absolument pas, je craint juste pour le royaume de te voir partir si longtemps et si loin. Bonne chance.

Daniel Arth


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 747
Crédit(s): 1 744

MessagePosté le: 02/01/2010, 21:44 Répondre en citantRevenir en haut

Les Egériens arrivèrent. Ils montèrent leurs phénix. Harmonie eu un sourire en regardant le Prince. Le temps d'une soirée, elle était revenu des années en arrière.

Magellan se rapprocha de Commodius:


- " Vous êtes prêt ?"
Cellendhyl
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 02/01/2010, 23:06 Répondre en citantRevenir en haut

Les Egériens sont arrivés est sont montés sur leur bizarre montures. Le Prince c'est approché de Commodius lui a demandé s'il était prêt.

Nous sommes prêts donc allons-y, nous partons pour l'est en direction de l'empire de Caeterium. Un autre débris de l'empire d'où mon oncle est originaire.

Commodius tallona son cheval et les Camburiens firent de même s'élançant vers les portes de la ville au grand galop en direction de Caeturium.
Daniel Arth


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 747
Crédit(s): 1 744

MessagePosté le: 03/01/2010, 11:16 Répondre en citantRevenir en haut

Magellan acquiesça d'un signe de tête.

- " Nous vous suivons."

Le prince rejoint son phénix, non loin de la prêtresse:

- " Chevaucheur, Cap à l'Est !"

Comme d'un seul être, les phénix donnèrent chacun un puissant coup d'aile, s'arrachant au sol dans un nuage de poussières. Les oiseaux enflammés d'environ cinq mètre d'envergure était impressionnant. Prenant de l'altitude, et de la vitesse ils ne semblaient plus être qu'un V enflammé au milieu du ciel Camburien.

Dans l'escadron, Magellan et Harmonie chevauché en tête. Soudain, le prince piqua, suivit pas Harmonie. Ils se rapprochaient de sol à vive allure. Ils redressèrent enfin lorsque les papillons apparaissaient dans l'herbe. Les phénix frôlèrent le sol, continua un vol a un mètre du sol.

Ils fondaient sur la cavalerie Camburienne. Pour n'effrayer personne, il ralentir, et rejoignirent le groupe par l'arrière.


- " Dites moi, quelles sont vos relations avec l'Empire voisin ?"
Cellendhyl
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 03/01/2010, 11:32 Répondre en citantRevenir en haut

Les Egériens ont décollé très haut et quelque temps plus tard Magellan et Harmonie sont descendus pendant que les Camburiens c'était disposé dans une formation de déplacement classique. Les Cavaliers était très dispersé pour parvenir à repéré n'importe quel formation enemi.

Nos relations sont plus que cordiales, l'empereur et mon oncle viennent du même empire. Mon oncle à été plus qu'heureux de les trouver, et il aimerait savoir s'il connaissait d'autre survivant qui était arrivé.
Nous allons arrivé très rapidement. De toute façon nous nous resterons surement que jusque demain matin nous allons arrivé dans la soirée. Ensuite à vous de voir soit on oblique directement vers les Grandes Plaines de Silurah où vers la ligue des cités de Grohl ?

Les Cavaliers Camburiens s'était rapproché afin de voir les spendides montures des Egériens. Mais dès que Commodius c'est tourné vers leur capitaine ils ont repris leur ordre de déplacement.
Les Camburiens c'était encore éloigné les grandes plaines centrales de Camburie permettait de voir arrivé un attaque de très loin, possibilité encore accrue par la formation des cavaliers Camburiens.
Daniel Arth


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 747
Crédit(s): 1 744

MessagePosté le: 03/01/2010, 11:59 Répondre en citantRevenir en haut

Magellan regarda autour de lui. La plaine était calme.

- " Il me semble que nous avions conclu avec mon Oncle de faire cap sur les cités du Grohl. Dans ce cas, on peux espéré un voyage plutôt calme."

De leur coté les Egériens avaient prit une formation triangulaire assez larges, pour surveiller, et intercepter n'importe que comportement suspect.
Cellendhyl
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 04/01/2010, 21:12 Répondre en citantRevenir en haut

Alors nous sommes partir pour la ligue de Grolh. Mais il vaut mieux être discret là-bas. JE ne suis pas sur que nous soyons les bienvenues.


Les paysages changeait rapidement les voyageurs avait déja quitter la Camburie et les premiers champs de Ceaterium se montrait devant l'horizon.

Nous sommes maintenant en Caeterium, le second royaume survivant de l'empire de mon oncle. Ne soyez pas étonné d'être assez bien acceuillit à la capitale. L'empereur Lucius est un assez bon ami. La Capitale est à quelque heures d'içi nous arriverons demain vers midi. Mias je propose que nous montions le camp dès à présent.
Daniel Arth


Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2009
Messages: 747
Crédit(s): 1 744

MessagePosté le: 06/01/2010, 17:56 Répondre en citantRevenir en haut

- " Bien, arrêtons nous."

Timéo partit soudain en chandelle, pour reprendre de l'altitude. Une fois arrivé à une certaine hauteur, le phénix poussa un long cri strident, avec de piquait vers le sol en descente. C'était "L'appel du phénix" , ainsi, tout les chevaucheurs, et les phénix, avaient reçu l'appel de Timéo.

Le phénix du prince sa cabra avant de toucher le sol en douceur. Harmonie arriva elle en vol planait. Un à un, les oiseaux de feu se posèrent. Timéo donna l'ordre de monter le camp, puis il rejoint Commodius, avec Harmonie:


- " Le camp sera en place dans quelque minute. Avez vous eu des problème avec les cités du Grohl ?"
Cellendhyl
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 06/01/2010, 18:11 Répondre en citantRevenir en haut

Commodius souffla dans son corps et tout les cavaliers se rapprochèrent pour monter le camp pour la nuit. Le camp fut monter avec dextérité. Les chevaux furent mit légèrement à l'écart et les tours de garde établit. Commodius rejoignit le Prince et Harmonie.

Nous ne sommes pas encore entré en contact avec la ligue des cités de Grohl donc il vaut mieux être prudent. Mais on peut aussi en profiter pour nouer des relations cordiales avec la Ligue.
Je suppose que vous n'avez pas d'allié sur le continent ?
De toute façon nous sommes tranquille pour encore deux jours avant d'atteindre la frontière avec la Ligue.
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:03 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation