Index   FAQ    MAO    Manuel du Jeu    Portail    Membres  Groupes   S’enregistrer   MP   Profil   Dé/connexion 



Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Auteur Message
Gerick
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 31/10/2008, 13:54 Répondre en citantRevenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Sous les ordres de Gerick, un groupe d’une dizaine d’hommes, Horace parmi eux, sortit de Vu’Z Glad. Leur destination ? Persagène. Leur mission ? Trouver quelque chose. Si possible des ressources qu’ils pourraient employés pour agrandir leur village. Horace avait reçu le titre d’ambassadeur (rien que ça) pour la durée du voyage, il serait autorisé, en prenant en compte les indications de son chef, de former des alliances ou d’avoir des accords avec des personnes étrangères à Terre de Roches.
Altähi'R
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 31/10/2008, 14:47 Répondre en citantRevenir en haut

Persagène était une ancienne citée fortifiée. Les fondations de ses murs et les restes de quelques structures étaient recouverts par la végétation. De petits chênes avaient trouvés place au bord des anciennes murailles de la ville et le lierre avait envahit la façade de ce qui restait des bâtiments. Après quelques heures de marche, l'équipe cassa la croûte sur un mur saillant le sol de l'imposante forteresse. Ils avaient bien marchés, malgré le temps lourd qui les avaient suivit jusque là. A présent, les nuages commencaientt à se dissiper et le bleu du ciel se refletait dans les quelques flaques d'eau qui s'écoulaient dans la terre. Ils avaient emmenés trois chevaux afin d'aider au transport des matières premières qu'ils pourraient trouver. Les poutres qui demeuraient encore sur les charpentes des tours en ruines semblaient encore utilisables pour des constructions sommaires, mais la majorité d'entre elles devaient être rongées par les thermites ou rongés par le pourris.
Gerick
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 01/11/2008, 00:52 Répondre en citantRevenir en haut

Ils avaient donc trouvé Persagène… Dans sa splendeur déchue, la ville leur offrait un spectacle inégalable, une vision d’horreur et qui mériter en même temps l’admiration. Comme quelque chose d’aussi grand pouvait-il tomber en ruine ? La force de volonté des hommes. L’envie de détruire, la couardise des défenseurs. Certaines poutres étaient encore en bon état. Les jeunes gens pourraient les ramener chez eux. Pour cela ils avaient reçus quelques ordres. Faire preuve de prudence. Respecté l’ancien prestige de la cité. Et faire vite. Ils devraient avant tout faire attention à ne pas mourir sous des gravats qui pourraient choir une fois la poutre mise à terre. Et puis le minerai n’était pas non plus à négliger, il pourrait leur être utile, sans aucun doute. Aussi devaient-ils aussi en ramener. Et si par hasard il trouvait quelques artefacts en mesure de leur en apprendre plus sur le peuple qui avait vécu là en un temps antique ou sur la cause de leur disparition, ils n’avaient pas à se gêner.
Altähi'R
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 01/11/2008, 11:01 Répondre en citantRevenir en haut

Les trois destriers sirotaient l'eau des flaques pluvieuses alors qu'une partie du groupe commençait à remuer les gravats et l'autre tantait de déchasser les poutres des charpentes tout en tâcahnt de ne pas faire écrouler les murs frêles qui les portaient. Trois chevaux, ce n'était pas beaucoup, et l'équipe aurait du mal à ramener beaucoup de matières premières à Vu'Z Glad mais c'était toujours ça, et puis, la possibilité de trouver d'anciens objets motivait les ouvriers. A l'intérieur de l'une des habitations en ruines, après qu'ils eux enlevés une bonne partie des gravats, ils trouvèrent une trappe à moitié cachée sous un vieux tapis carrément en décomposition. L'un d'eux essaya de soulever la trappe mais il lui fallut l'aide d'un de ses camarades pour arriver à l'ouvrir. Une odeur d'humidité séculaire sortit alors du sous-sol. Ce n'était pas très haut et le premier sauta. L'intérieur était couvert de toiles d'arraignée parfois longues de plusieurs toises. La petite cave faisait dix pieds de haut et semblait, si on se fiait à la lumière y pénétrant, ne pas couvrer plus d'une trentaine de mètres carrés. Des centaines de cloportes partaient dans tout les sens lorsque l'on soulevait les vieilles couvertures qui paraient le sol. Il y avait de vieux tonneaux de chêne et des caisses de bois dans les coins et au fond de la pièce il y avait une vieille table branlante avec un coffre sur le dessous.
Gerick
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 01/11/2008, 11:36 Répondre en citantRevenir en haut

Horace qui avait suivit ses hommes jusqu’à la trappe descendit dans les sous-sols poussiéreux. Observant les alentours, il n’eût aucun mal à remarquer ce qui semblait être une vieille cave. Ici avait vécu un homme qui avait quelques réserves pour lui, il ne s’agissait pas d’un simple serf mais bien d’un villageois… Ou peut-être même de bien plus que ça ! Il ne savait pas ce que pouvait contenir les tonneaux, des denrées rares ou banales. Mais tout ce lot de tapisserie exciter sa curiosité. Il passa rapidement en revue les choses qu’il y avait à l’intérieur de la cave puis fit signe à un des hommes d’entrer. Celui-ci toussa quelques peu mais bientôt observa avec la même attention tout ce qui l’entourait. Il fallait bien le dire, les populations antiques avaient leur lot de mystère. Et ce coffre posé sur une table bien vieille avait le don de frustrer les deux voyageurs venus de Vu’Z Glad. Car à l’intérieur pouvait se trouver des lettres d’amour tout comme un artefact puissant. Personne ne savait ce qui pouvait protéger l’ouverture de la chose. Horace pensa à sa femme puis observa son acolyte.

"Je ne sais pas ce qu’on risque, j’ai peur pour ma vie, je te l’avoue… A toi de voir."

Il croisa son regard, le soutint un moment, puis l’homme alla tenter d’ouvrir le coffre.
Altähi'R
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 01/11/2008, 15:09 Répondre en citantRevenir en haut

Visiblement, c'était avec un cadenas en un alliage qui ressemblait à de l'acier qu'était verrouillé le petit coffre de bois. Mais malgré son verrou très résistant ce n'était pas la même chose pour le bois qui lui était complètement pourri et Horace s'en rendu compte lorsqu'il essaya de casser le cadenas. Ces bras s'enfonçants dans l couvercle, celui-ci ne tarda pas à se casser.
Dans l'obscurité de la pièce, l'homme n'arriva pas à voir son contenu, il donna le coffre aux ouvriers d'en haut et ceux-ci tendirent une corde à lui et l'autre. Enfin sortit. - Alors ? Demanda-t-il. - Bha non, c'est qu'un vieux bouquin moisi. En plus on comprend rien à ce qui est marqué. C'est bon pour retourner dans le trou j'crois...
Gerick
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 01/11/2008, 15:14 Répondre en citantRevenir en haut

Horace était bien du même avis, mais leur chef leur avait donné d’autres indications. Toute chose pouvait être intéressante à ses yeux, même si ça ne l’était pas pour eux. Une autre langue, une langue ancienne, morte depuis des lustres, mais tout de même quelque chose qui pourrait être utile aux yeux de Gerick. Il leur avait dit que la culture des anciennes cités l’intéressait, car on pouvait en apprendre long sur elles. Elles avaient survécus durant des siècles avant de choir, de quoi forcer le respect. De plus, Horace l’avait comprit, un coffre pour un livre signifiait que celui-ci était important. Des livres de comptes n’intéresseraient pas son chef à son avis, mais un journal intime ? Peut-être bien… Il fit signe à ses hommes qu’ils pouvaient retourner en Terre de Roches, avec les matériaux potables qu’ils avaient trouvés. Et le livre fut entreposer dans une sacoche de cuir pour être préserver des aléas du voyage.
Altähi'R
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 01/11/2008, 15:22 Répondre en citantRevenir en haut

Les ouvriers rentrent à Vu'Z Glad avec quelques matières premières et un vieux livres pourris. Sujet verrouillé.
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:03 Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation